Navigation

Plan du site
Zones pastorales »

Paroisse

Notre-Dame-de-Lourdes


Érigée :
Population :
Familles :
1914
295
29


UNITÉ PASTORALE SAINTE TRINITÉ

Membres de l'équipe d'animation pastorale

P. Roland Poitras, i.v.d., modérateur
M. Lee Akerley, agent de pastorale,
Mme Claudette Cyr, Mme Victorine Cyr, M. Serge Desjardins,
M. Jean-Louis Gervais, Mme Colombe King, Mme Denyse Morin,
Mme Jacqueline Page, M. Gaëtan Pineault et M. Lucien Pelletier

Presbytère

541, Ch. Notre-Dame-de-Lourdes, Notre-Dame-de-Lourdes, NB  E7E 1V9
Téléc. : (506) 445-2428
Courriel :

Président du C.P.P. commun : (à déterminer)
Président du C.P.A.É. : M. Philippe Poitras (506) 445-2981
Gérante : Mme Jacqueline Page (506) 445-2013

Feuillet paroissial 

Célébration Eucharistique

Samedi : 19h00

Cordiale invitation aux diocésains et diocésaines :

La communauté de Notre-Dame-de-Lourdes annonce officiellement que l'inauguration du sanctuaire et de la grotte restaurés aura lieu samedi 31 août 2013. La cérémonie protocolaire aura lieu à 18h15 suivie de la messe radiodiffusée à 19h00, sous la présidence de Son Excellence Mgr Claude Champagne, o.m.i., évêque de notre diocèse.

Les choristes des chorales de Rivière-Verte, Sainte-Anne, Saint-Léonard-Parent, Saint-Léonard-Ville se joindront à celle de Notre-Dame-de-Lourdes et entonneront les chants liturgiques. Les membres du comité CMA-2014 NDdeL et la communauté vous accueilleront avec joie et espérance dans le Christ ressuscité et dans l'amour infini de Dieu par l'intercession de la Vierge de l'Immaculée Conception qui est toute puissante auprès de son fils. (S.V.P. apportez vos chaises pliantes.)

Bienvenue aux pèlerins du diocèse d'Edmundston et d'ailleurs.


L'origine de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes remonte à 1909, moment où la mission est détachée de la paroisse de Sainte-Anne. En 1910, le Rév. Jacques Robichaud, alors curé de Sainte-Anne, y fait construire l'église par l'architecte Berlinquet.

Tout en demeurant mission de la paroisse de Sainte-Anne, Notre-Dame-de-Lourdes a son propre registre à partir de février 1914. À la page 31 de ce premier registre, le Père Armand Martin, alors curé de Sainte-Anne et desservant la mission de Notre-Dame-de-Lourdes, y mentionne que le 11 janvier 1921, une motion est adoptée au conseil du comté de Madawaska à l'effet que la mission devienne paroisse. Et, le 16 avril 1921, M. Joseph P. Cyr reçoit l'acte du gouvernement par lequel Notre-Dame-de-Lourdes est érigée en paroisse. La messe du lendemain, le dimanche 17 avril 1921, devient donc la première messe chantée dans la nouvelle paroisse.

Les curés et vicaires de Sainte-Anne vont continuer à assurer le ministère sacramentel à Notre-Dame-de-Lourdes. En fait, ils le font durant 33 années consécutives (11 ans à la « mission »... 1910 à 1921 et 22 ans à la « paroisse »... 1921 à 1943).

Étant donné que le presbytère n'est construit qu'en 1938, les prêtres vont trouver gîte et nourriture chez M. Victor Violette et ce sont des paroissiens qui vont les chercher à Sainte-Anne avec le moyen de transport du temps - à cheval.

La demeure des Violette devient aussi le salon funéraire à l'occasion. Un baptême y est aussi célébré. Un jour, M. Patrick Violette, fils de Victor, décide d'écrire à l'évêque du diocèse (Bathurst), Mgr Patrice-A. Chiasson, afin d'avoir un curé résident. Ce n'est qu'en 1943, lorsque Mgr Camille-A. LeBlanc est évêque que son désir et celui de ses co-paroissiens est enfin réalisé.

Le 2 juillet 1943, c'est grande joie dans la paroisse. La foi, la détermination et la patience des paroissiens et paroissiennes sont enfin récompensées. En effet, le Rév. Fidèle Poitras devient le premier curé de Notre-Dame-de-Lourdes. En plus de son ministère sacramentel, une tâche immense l'attend : voir à la réalisation d'une décision prise en juin de l'année précédente, c'est-à-dire remettre à neuf tout le bas de l'église qui est construite sans fondation. De plus, il faut terminer le presbytère. En 1944, ce sont des démarches en vue d'obtenir l'électricité dans la paroisse et, dès l'automne de la même année, on s'éclaire à l'électricité dans la paroisse. En 1945, à l'invitation du Père Poitras, les gens fondent leur propre Caisse Populaire. Un peu plus tard (1947), c'est la rénovation extérieure et intérieure de l'église, la construction de la sacristie. Et enfin, la construction de la grotte Notre-Dame-de-Lourdes grâce à la générosité de feu Benjamin Cyr de Siegas qui fait don de 3 000,00$ à cet effet. Toutes ces réalisations seraient impossibles sans la générosité des paroissiens et paroissiennes... heures de travail bénévoles, bazars pour les levées de fonds, etc.


Grotte dédiée à
Notre-Dame-de-Lourdes


Après le Père Fidèle Poitras (1943-1956), les Pères Adrien Martin (1956-1968), Lucien Lévesque (1968-1974), Jean-Marie Martin (1974-1981), Yvon Ouellet (1981-1992) se succèdent comme curé chacun apportant sa contribution particulière.

En 1969, sous l'instigation du P. Lucien Lévesque, les paroissiens et paroissiennes forment un comité qu'on appelle LACEP (Ligue d'action communautaire pour le progrès). Les réalisations de ce comité sont résumées dans un film préparé par les gens à l'aide de CRANO : « Le réveil d'un peuple ». C'est vraiment un réveil et cela nous montre clairement que lorsque des gens unissent leurs efforts pour obtenir quelque chose, ils l'obtiennent.

Entre autres choses obtenues et/ou réalisées, mentionnons la ligne téléphonique, la rénovation des maisons, de meilleurs chemins, des sucreries, un centre de menuiserie, un centre communautaire, un centre de couture, la salle paroissiale avec cuisine, un lieu de rencontre pour les jeunes (Disco-Lourdes)...

En rappelant que les jeunes ont leur place dans les projets des adultes, rappelons que plusieurs d'entre eux se sont dirigés vers la prêtrise (4) et vers la vie religieuse (2 frères et 12 religieuses). Plusieurs autres jeunes quittent la paroisse afin d'exercer leur métier ou profession dans d'autres régions et même dans d'autres pays.

Parlons un peu des fêtes... En 1974, une grande fête paroissiale a lieu afin de souligner le 65e anniversaire de la fondation de la paroisse. Les anniversaires de mariages sont fêtées à tous les ans depuis quelques années. Aussi, plusieurs réunions de famille ont lieu à chaque année. En 1990, il y a le grand rassemblement des descendants de Théophile Cyr. À cette occasion, un monument est érigé près de la grotte en l'honneur de ces pionniers. Au mois d'août 1993, une fête est organisée à l'occasion du 50e anniversaire de l'arrivée du premier curé.

À l'été 1994, avec l'approbation de Mgr François Thibodeau et de la responsable de la paroisse, Sr Lorraine St-Amand, M. Léo Poitras prend l'initiative d'organiser et de présider une neuvaine à Notre-Dame-de-Lourdes. Des gens des paroisses environnantes et du Maine se joignent aux gens d'ici pour demander des faveurs à la patronne de la paroisse et afin de remercier pour les bienfaits reçus.

Si les gens de Notre-Dame-de-Lourdes réalisent de grandes choses, ils vivent aussi de grandes épreuves. Mentionnons d'abord l'accident qui, en 1974, a coûté la vie à 4 jeunes (17 à 25 ans) dont trois de la même famille. Une grande épreuve pour les familles mais aussi pour toute la paroisse puisque tout le monde se connaît.

En 1972, le premier centre sportif est presqu'entièrement détruit par les flammes. Il est reconstruit durant la même année puisqu'on est convaincu que c'est une nécessité pour les jeunes même s'ils ne sont pas très nombreux.

En 1982, c'est le presbytère qui est la proie des flammes. Grâce au dévouement des paroissiens et paroissiennes, il est reconstruit durant la même année.

En juin 1985, c'est la fermeture définitive de l'école à cause du manque d'élèves. Impossible de l'oublier puisque la bâtisse est encore là en face de l'église et du presbytère.

Au printemps 1992, c'est le départ du dernier curé, le Père Yvon Ouellet. Épreuve très grande puisqu'il n'est pas remplacé à cause de la pénurie de prêtres dans le diocèse. Le Père Armand Plourde, en congé de maladie chez-lui, assure la messe dominicale et M. Léo Poitras, agent de pastorale nommé par Mgr Gérard Dionne, assure les célébrations de la Parole. Le comité paroissial voit aux affaires temporelles. Avec les jours et les semaines qui passent, la tâche devient difficile. Alors, on demande à la communauté des Filles-de-Marie-de-l'Assomption pour une permanente en pastorale. C'est ainsi que Sr Lorraine St-Amand, f.m.a. devient responsable de la paroisse à partir du mois d'août 1992. À l'automne 1993, Mgr Gérard Dionne nomme le Père Edgar Lavoie, afin de remplacer le Père Armand Plourde comme célébrant dominical.

Depuis le 15 août 1994, Sr Ovéline Roy, f.m.a. est animatrice de le paroisse et Sr Marie-Paule Normand, f.m.a. agente de pastorale. Le Père Armand Plourde, maintenant curé de Saint-Léonard-Parent, préside la célébration eucharistique du dimanche.

Pasteurs et administratrices depuis 1943 :

1943-1956 : 
1956-1968 : 
1969-1974 : 
1974-1981 : 
1981-1992 : 
1992-1994 : 
1994-2001 : 
1994-1997 : 
1997-1997 : 
1997-1999 : 
1999-2000 : 
2000-2001 : 

2001-2007 : 
2007-.... : 
P. Fidèle Poitras, 1er curé
P. Adrien Martin
P. Lucien Lévesque
P. Jean-Marie Martin
P. Yvon Ouellet
Sr Lorraine St-Amand, administratrice
Sr Ovéline Roy, f.m.a., administratrice
Sr Marie-Paule Normand, f.m.a., agente de pastorale
Sr Jeannette Bryar, f.m.a., agente de pastorale
Mgr Gérard Dionne préside la célébration eucharistique du dimanche
EPP* (P. Ernest Dumaresq, c.j.m., modérateur)
EPP* (P. Ernest Dumaresq, c.j.m., modérateur,
         P. Joseph Numbi Phaku Mavambu, f.d.)
EPP* (P. Ernest Dumaresq, c.j.m., modérateur)
EAP* (P. Roland Poitras, i.v.d., modérateur)

*EPP : Équipe de pastorale paroissiale
*EAP : Équipe d'animation pastorale

La foi, la détermination et le courage des uns et des autres permettent de garder la paroisse vivante. Un signe de ce vouloir-vivre à travers l'épreuve : en 1993, le comité paroissial, en étroite collaboration avec Sr Lorraine St-Amand, f.m.a., obtient et voit à la réalisation d'un projet pour le remplacement des fenêtres de l'église.

Notre-Dame-de-Lourdes est une paroisse à visiter. On y trouve des gens sympathiques (160 familles environ) et une nature superbe. De l'église, construite sur les hauteurs, on peut voir jusqu'à 50 kms carrés. La grotte invite à la prière et le cimetière a un cachet tout à fait particulier à cause des arbres qui l'entourent.

Bienvenue à Notre-Dame-de-Lourdes!




Carte du village de Notre-Dame-de-Lourdes


Références : Livre-souvenir à l'occasion du 50e anniversaire de la fondation du diocèse d'Edmundston publié par la Revue de la Société Historique du Madawaska (vol. XXIII, numéros 1, 2, 3 et 4), 1995., registres paroissiaux, feuillets paroissiaux et souvenirs de personnes âgées

Photos : contribution