Navigation

Plan du site
Zones pastorales »

Paroisse

Saint-Basile le Grand

(Edmundston)


Érigée :
Population :
Familles :
1792
3 180
1 060


UNITÉ PASTORALE CHRIST-ROI
(Paroisse Saint-Basile et Hôtel-Dieu Saint-Joseph)

Membres de l'équipe d'animation pastorale

P. Jean-François Pelletier, modérateur
Soeur Lorraine Soucy, r.h.s.j., Mme Pauline Banville-Pérusse,
M. Jacques Cyr et M. Roger Roy

Presbytère

321, rue Principale, Saint-Basile, NB  E7C 1H7
Tél. : (506) 263-5971
Téléc. : (506) 263-2139
Courriel :

Résident : P. Jean-François Pelletier    Courriel :
Président du C.P.P. : M. Jacques Cyr (506) 263-8835
Président du C.P.A.É. : M. George F. Pérusse (506) 263-5111

Feuillet paroissial 

Calendrier du 225e de la Paroisse de Saint-Basile 

Célébrations Eucharistiques

Samedi : 19h00          Dimanche : 10h30
Hôtel-Dieu : dimanche à 9h00

La Fondation des Oeuvres de l'Hôtel-Dieu de Saint-Basile offre à la population la carte IN MEMORIAM : messe à l'intention des défunts. Cette messe est célébrée le premier dimanche de chaque mois à la chapelle de l'Hôtel-Dieu St-Joseph de Saint-Basile. Cette carte est disponible aux salons funéraires de la région ainsi qu'à l'Hôtel-Dieu. Pour plus d'information, vous pouvez appeler à la fondation au (506) 263-2110.

Les paroissiens de Saint-Basile sont fiers et heureux de se joindre à toute la population pour célébrer le 50e anniversaire de fondation du diocèse d'Edmundston. Fondée en 1792 et « Paroisse Mère du Madawaska », Saint-Basile est pour l'Église locale, une source importante de vocations sacerdotales et religieuses. De cette paroisse sont nés jusqu'à ce jour, 22 prêtres, 51 religieuses et 3 religieux frères, rappel et témoignage vivant de la FOI transmise par nos ancêtres...

Durant plus de 200 ans, 21 curés se succèdent à Saint-Basile; 3 d'entres eux ayant particulièrement marqué la vie religieuse de ce petit village : Mgr Louis-Napoléon Dugal qui passe 53 ans de sa vie sacerdotale à Saint-Basile, dont 49 ans en tant que curé, ainsi que Mgr Antoine Langevin et Mgr Ernest Lang, tous deux curés de cette paroisse durant 21 ans.

Liste des curés de Saint-Basile :

1794-1798 : 
1804-1806 : 
1808-1810 : 
1810-1813 : 
1813-1818 : 
1818-1821 : 
1821-1826 : 
1826-1831 : 
1831-1835 : 
1835-1857 : 
1857-1869 : 
1869-1871 : 
1871-1875 : 
1875-1876 : 
1876-1880 : 
1880-1929 : 
1930-1932 : 
1932-1948 : 
1948-1970 : 
1970-1984 : 
1984-1994 : 
1994-1999 : 
1999-2006 : 
2006-2011 : 
2011-2015 : 
2015-.... : 
P. François Ciquart
P. Charles Hott
P. Jean-Baptiste Kelly
P. Louis Raby
P. Louis Marcoux
P. André T. Lagarde
P. Michel Ringuet
P. Élie S. Sirois
P. Romuald Mercier
P. Antoine Langevin
P. Hugh McGuirk
P. Jean-Baptiste Doucet
P. Théodule Dugal
P. Trefflé Cordier
P. Thomas Barry
Mgr Louis-Napoléon Dugal
P. Jos.-Paul Lévesque
P. Benjamin Saindon
P. Ernest Lang
P. Rino Albert
P. Napoléon Michaud
P. Romain Trépanier, s.m.
Équipe de pastorale paroissiale (P. Romain Trépanier, s.m., modérateur)
Équipe de pastorale paroissiale (P. Jacques Thériault, v.g., modérateur)
Équipe de pastorale paroissiale (P. Ivan Thériault, modérateur)
Équipe d'animation pastorale (P. Jean-François Pelletier, modérateur)

Lors des 50 premières années de son histoire, la paroisse de Saint-Basile dessert toute la population des deux côtés du fleuve Saint-Jean, entre le Témiscouata et Fredericton, de là son légendaire titre de « Berceau du Madawaska ». Depuis, beaucoup d'événements marquent l'histoire sociale et religieuse de la paroisse. Les points saillants des 50 dernières années retiennent particulièrement l'attention.

1946 : Construction d'une chapelle dédiée à Notre-Dame-de-Grâce pour desservir les familles établies au « Thibodeau Brook Settlement » colonie fondée par le curé Saindon près du Pont à Prime à Saint-Basile.
1951 : À la suite de la proclamation, en 1950, du dogme de l'Assomption de Marie, l'année 1951 est proclamée Année Sainte Mariale. Or, cette année coïnci de avec le 300e anniversaire de la célébration de la première messe, dans la vallée supérieure du Saint-Jean, par Gabriel Drouillettte, missionnaire jésuite qui, avec ses compagnons de route, s'égare dans les vastes forêts entre le fleuve Saint-Laurent et la rivière Kennebec.

L'abbé Ernest Lang, curé de Saint-Basile, encouragé par Mgr J.-Roméo Gagnon, évêque du diocèse d'Edmundston, décide d'organiser un grand Congrès Marial pour commémorer l'Année Sainte 1951 et le tricentenaire de cette première messe célébrée au Madawaska. (« Saint-Basile, Berceau du Madawaska 1792-1992 » p. 99).

Du 15 au 19 août, on assiste à des célébrations religieuses grandioses. Ces fêtes sont clôturées par un magnifique jeu scénique « Pêcheurs d'hommes », impliquant 360 participants, auquel assistent plus de 15 000 personnes.
1956 : Pour commémorer le 200e anniversaire de la déportation des Acadiens, le 19 août, on présente un jeu scénique « Le Drame du peuple acadien », et on fait la bénédiction d'une petite chapelle, réplique de la première chapelle érigée au Madawaska sur les lieux d'arrivée des premiers colons.
1959 : Construction du nouveau presbytère qui est complété en 1960. Le 9 juillet, lors d'une grande célébration commémorant le 175e anniversaire de l'arrivée des premières familles francophones au Madawaska, Mgr J-Roméo Gagnon nomme le Rév. Père Ernest Lang « Prélat Domestique ».
1961 : Fête du 175e anniversaire de la fondation du Madawaska. Cette fête coïncide avec le 10e anniversaire du Congrès Marial et le 350e anniversaire des « Missions » au Nouveau-Brunswick. Une messe est célébrée à la chapelle mariale, avec représentation du « Rosaire vivant », et du jeu scénique « Chemin de la Croix » d'Henri Ghéon. Il y a également bénédiction du monument à la croix de granit au cimetière, monument souvenir élevé à la mémoire de nos ancêtres dont les noms y sont gravés sur une plaque de bronze.
1973 : Célébration du Centenaire de l'arrivée des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph à Saint-Basile. Il y a plusieurs activités pour souligner la reconnaissance de toute la population pour les nombreux services rendus, soit dans le domaine de l'éducation, en soins de santé, ou encore pour leur dévouement à l'oeuvre de leur orphelinat.
1985 : Grand ralliement pour la célébration du Bicentenaire du Madawaska à Saint-Basile. Tout le Madawaska est en fête avec la participation des descendants des familles pionnières; il y a des célébrations liturgiques dont une messe télédiffusée à l'émission « Le Jour du Seigneur », ainsi que des fêtes champêtres réparties tout au long de l'année.
1986 : Hommage aux Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph en l'honneur du 350e anniversaire de la fondation de leur congrégation : messe et dévoilement d'un monument sur la colline de l'Hôtel-Dieu. Ce monument veut exprimer la reconnaissance de la population envers ces courageuses fondatrices qui, encore de nos jours, continuent de rayonner dans plusieurs activités de notre communauté.
1990-1991 : Informatisation des registres paroissiaux. Les registres des naissances, mariages et sépultures de l'époque font partie des archives de la paroisse. Il s'agit là d'un précieux héritage que nous nous devons de sauvegarder et de rendre plus accessible aux nombreuses requêtes d'information en généalogie. Dans cette optique, le contenu de deux cents années de ses registres paroissiaux est informatisé.
1992 : Bicentenaire de la paroisse célébrée avec dévotion et fierté. Dévoilement du monument érigé en reconnaissance aux pionniers de Saint-Basile. Ce monument en granit sous forme de berceau, symbolise la naissance d'un peuple, le berceau des arrivants, berceau de notre histoire et de nos souvenirs.
1992 : Publication « Saint-Basile, Berceau du Madawaska, 1792-1992 » © Éditions du Méridien, 3e trimestre 1992. Des sources orales écrites, nombreuses et diversifiées, ont permis de construire, du moins en partie, la longue route de deux siècles parcourure par les paroissiens de Saint-Basile. Les membres du Comité du livre ont accepté de collaborer à ce projet d'une histoire de paroisse, tout en sachant bien qu'il n'existe pas de « genre bien établi », avec des « règles qui lui sont propres ». Ils reconnaissent que le fruit de leur travail n'est pas un chef-d'oeuvre littéraire. Toutefois, ils ont consacré beaucoup de temps et d'efforts à ce document historique, ouvrage écrit en collaboration, qu'ils sont fiers d'offrir aux lecteurs, âgés ou jeunes, qui désirent « savoir d'où ils viennent et où ils vont ». Georgette Desjardins, r.h.s.j., directrice de la recherche et de la rédaction, en collaboration avec Pauline Beaulieu, Alphée Cyr, Jeannine Cyr, Hermel Cyr, Ursule Cyr, Emma Fournier, Lucille Martin, Denis Sirois, Jean-Paul Sirois, Conrad Soucy et Normand Voisine.

Fière de ses racines et consciente de la richesse de son patrimoine, la population de Saint-Basile se tourne résolument vers l'avenir pour bâtir l'Église d'aujourd'hui et de demain. Elle y parviendra dans la mesure où chacun de ses membres saura assumer son baptême et se mobiliser pour « faire-Église-ensemble », en étant un signe vivant de la présence de Dieu en son milieu.

Les communautés paroissiales d'avenir sont celles qui sauront se donner les moyens de prolonger leur foi, là où vivent les hommes et les femmes de leur milieu. Fidèle à son histoire glorieuse, puisse la communauté du « Berceau du Madawaska » poursuivre sa mission d'être au service de sa population et rayonner l'espérance en Celui qui « se fait l'un de nous ».

Autres photos :



Oeuvres du sculpteur Claude J. Thériault


Référence : Livre-souvenir à l'occasion du 50e anniversaire de la fondation du diocèse d'Edmundston publié par la Revue de la Société Historique du Madawaska (vol. XXIII, numéros 1, 2, 3 et 4), 1995.

Photos : contribution